Home > Mes bienfaits > L'intolérance au lactose
L'intolérance au lactose
Article

L'intolérance au lactose

Environ 70% de la population mondiale est intolérante au lactose1 et 38% des français présenteraient une déficience en lactase2. Cependant, la plupart des personnes intolérantes au lactose ne le savent pas. C’est quoi ? Est-ce votre cas ? Quelles conséquences ?


Mais qu’est ce que c’est ?

Le lactose est le principal sucre du lait. Pour faire simple: le corps humain ne peut pas assimiler le lactose tel quel. Voilà pourquoi notre organisme produit une enzyme appelée lactase. Une personne ne produisant pas assez de lactase est dite intolérante au lactose. Cette non-assimilation du lactose provoque des troubles gastro-intestinaux.

Attention ! Il ne faut pas confondre intolérance et allergie ! La réaction allergique concerne uniquement une réponse aux protéines et se produit souvent à des doses bien inférieures à celles impliquées dans l’intolérance au lactose.

L’allergie aux protéines de lait concerne principalement les enfants de moins de 6 ans alors que l’intolérance au lactose touche principalement l’adulte. Elle se manifeste par l’apparition d’eczéma, des vomissements ou une diarrhée suite à l’ingestion d’un produit laitier. Cette manifestation est dû à une réaction de défense du système immunitaire. Bien que cette allergie se guérit dans 90% des cas, les personnes allergiques aux protéines de lait doivent arrêter totalement leur consommation de lait, de dérivés de lait et tous autres aliments pouvant contenir des traces de lait (notamment ceux qu’on retrouve en grandes surfaces). Dans le cas de l’intolérance au lactose, il ne faut pas arrêter la consommation de produits laitiers mais de modérer les quantités de lait ingérées.


Comment savoir si vous êtes intolérant au lactose ?

L’intolérance au lactose se manifeste par des troubles digestifs après la consommation de lait ou de produits laitiers. Un test simple pour estimer l’intolérance au lactose est de remplacer, durant quelques jours, tous les produits laitiers habituellement consommés par des produits sans lactose. Si les problèmes digestifs disparaissent, il est possible que l’intolérance au lactose soit avérée.
Cependant, il est indispensable que l’intolérance au lactose fasse l’objet d’un diagnostic définitif par un médecin.


Quelles conséquences ?

Il faut faire attention à son alimentation, suivre un régime faible en lactose. Cependant, cela ne signifie pas se priver des plaisirs d’un bon repas ou d’un bon petit-déjeuner ! En voici un exemple pour bien démarrer la journée :

Un café ou un thé
Un verre de lait végétal
Un fruit de saison
2 tranches de pain tartinées avec Fruit d’Or 100% végétal et de la confiture

Sans lait et sans lactose mais avec 100% de plaisir!

Pour en savoir plus cliquez ici



[1] Pray WS. Lactose intolerance: the norm among the world’s people. AM JPharm Educ.2000;64,205-207
[2] EFSA Panel on Dietetics Products, Nutrition and Allergies (NDA); Scientific opinion on lactose thresholds in lactose intolerance and galactosaemia. EFSA Journal 2010;8(9):1777

Recette